Charte de la Personne Agée

Choix de vie : toute personne âgée dépendante garde la liberté de choisir son mode de vie.
Domicile et environnement : le lieu de vie de la personne âgée dépendante, domicile personnel ou établissement, doit être choisi par elle et adapté à ses besoins.
Une vie sociale malgré les handicaps : toute personne âgée dépendante doit conserver la liberté de communiquer, de se déplacer et de participer à la vie de la société.
Présence et rôle des proches : le maintien des relations familiales et des réseaux amicaux est indispensable aux personnes âgées dépendantes.
Patrimoine et revenus : toute personne âgée dépendante doit pouvoir garder la maîtrise de son patrimoine et de ses revenus disponibles.
Valorisation de l’activité : toute personne âgée dépendante doit être encouragée à conserver des activités.
Liberté de conscience et pratique religieuse : toute personne âgée dépendante doit pouvoir participer aux activités religieuses ou philosophiques de son choix.
Préserver l’autonomie et prévenir : la prévention de la dépendance est une nécessité pour l’individu qui vieillit.
Droit aux soins : toute personne âgée dépendante doit avoir, comme toute autre, accès aux soins qui lui sont utiles.
Qualification des intervenants : les soins que requiert une personne âgée dépendante doivent être dispensés par des intervenants formés, en nombre suffisant.
Respect de la fin de vie : soins et assistance doivent être procurés à la personne âgée en fin de vie et à sa famille.
La recherche, une priorité et un devoir : la recherche multidisciplinaire sur le vieillissement et la dépendance est une priorité.
Exercice des droits et protection juridique de la personne : toute personne en situation de dépendance devrait voir protégés non seulement ses biens mais aussi sa personne.
L’information, meilleur moyen de lutte contre l’exclusion : l’ensemble de la population doit être informé des difficultés qu’éprouvent les personnes âgées dépendantes.


Réalisation GILSOFT